retour au menu principal AM >>> <<< back to the AM main menu

Café des Arts des Sciences et des Techniques
Organisé
par Ars Mathématica, lancé début 2004 avec l'aide de la Direction Régionale de la Recherche et de la Technologie d'Ile-de-France, le WEB CAST fut accueilli entre 2004 et 2008 à La Fnac Digitale de Paris
(voir les archives textes, photos, et vidéos ci-après).

En 2010, le Palais de La Découverte nous a fait l'honneur et le plaisir de nous recevoir pour un cycle de rencontres mensuelles, ouvertes à tous, dont le programme est donné ici
et via les outils de communication du Palais et de la Cité des Sciences réunis.



Le Palais de La Découverte ayant été pris dans le tourbillon d'UNIVERSCIENCE qui ne nous a pas été favorable,
nous recherchons désormais un autre lieu d'accueil, un autre partenaire de qualité.
Nous vous tiendrons informés de la reprise du WEB CAST.

Le physicien et philosophe Simon DINER, co-fondateur du WEB-CAST

Rencontres du WEB CAST
au Palais de La Découverte
(avenue Franklin D. Roosevelt, 75008 Paris)
Programme de Janvier à Juin 2010
WEB CAST 32
VENDREDI 15 JANVIER 2010
/ 15H00-17H30
La sculpture polychrome: science, patrimoine et création numériques
Intervenants:

- Dr. Patrick CALLET, Vice-Président du Centre Français de la Couleur, enseignant-chercheur à l'Ecole Centrale Paris.

- Christian LAVIGNE, cybersculpteur, Secrétaire Général d'Ars Mathématica.

>>>PHOTOS ET VIDEO

"Cybersaly II - Le Voyage Africain", C. LAVIGNE.
Résumé:

Grâce aux progrès des capteurs, des scanners et de l'informatique, au service de concepts physique et mathématiques fondamentaux, l'analyse et la restitution numérique des oeuvres polychromes du patrimoine devient plus aisée, et les résultats scientifiques deviennent plus tangibles pour le grand public, qui peut voir des reconstructions tridimensionnelles sur écran ou bien matérialisées par des machines de "prototypage rapide". Les mêmes outils de conception assistée par ordinateur, de numérisation 3D et d'impression 3D servent aussi aux artistes de la sculpture numérique ou "cybersculpture". L'évolution des techniques permet un renouveau de l'usage de la polychromie chez le sculpteur du XXIe siècle.
WEB CAST 33
VENDREDI 12 FEVRIER 2010
/ 15H00-17H30
Rayonnements et flux: du Soleil à l'oeuvre d'art
Intervenants:

- Dr. Jean-Louis BOUGERET, astrophysicien, ancien directeur du Laboratoire d'Etudes Spatiales et d'Instrumentation en Astrophysique (LESIA).

- Christian LAVIGNE, cybersculpteur, Secrétaire Général d'Ars Mathématica, en visioconférence (si possible) avec les artistes américain Mary BATES NEUBAUER (professeur à l'Arizona State University) et Paul HIGHAM (conférencier au New-York Institute of Technology, membre de la New York Academy of Sciences).

- Susana SULIC,  plasticienne et artiste multimédia originaire d'Argentine.


>>>PHOTOS ET VIDEO

"Sun Ruffle",
Mary BATES NEUBAUER.


"SPECTRAL AUTOTECTURE",
Paul HIGHAM.


Photographie Amplifiée,  série Langage de l'Energie , tache solaire, Susana SULIC.
Résumé:

L'atmosphère de notre soleil, source de vie, est en perpétuelle expansion : le soleil "s'évapore" et produit le "vent solaire", flux perturbé de particules, entraînant avec lui le champ magnétique solaire. Ce vent et ses perturbations agissent directement sur l'environnement terrestre. Aux effets connus depuis longtemps : aurores boréales, orages magnétiques, s'ajoutent maintenant de nombreux effets affectant l'environnement technologique dont nous sommes de plus en plus dépendants.  Les observations de ces dernières années ont conduit à élaborer une véritable "météo de l'espace".

Les données provenant des analyses de rayonnements et de flux d'origines diverses (astronomie, météo, activités humaines...) servent aussi à créer des oeuvres de "Data Sculpture", terme forgé par l'artiste anglo-américain Paul HIGHAM à la fin des années 90. Des artistes de la vidéo et du multimédia, telle Susana SULIC (conceptrice de la "Photographie Amplifiée") utilisent aussi à des fins visuelles et poétiques les taches du soleil, les explosions et les phénomènes lumineux stellaires. 
WEB CAST 34
VENDREDI 12 MARS 2010
/ 15H00-17H30
Les représentations de l’embryon et du fœtus humains : entre art et science, entre science et art
Intervenants:

- Pr. Jean-Louis FISCHER, embryologiste, historien de la médecine.

- Pr. Yves VILLE, Chef du Service Gynécologie-Obstétrique de l'hôpital Necker.


célébration spéciale:
Le centième anniversaire du président d'Ars Mathématica, Alexandre VITKINE !


>>>PHOTOS ET VIDEO

étude de foetus,
Leonardo Da VINCI.



"Cubist Baby",
Suzanne ANKER.
Résumé:

Depuis l’Antiquité égyptienne jusqu’au 21e siècle l’embryon et le fœtus humains ont fait l’objet de représentations : montrer l’invisible, dévoiler à nos regards ces moments d’une gestations se déroulant dans l’intimité utérine. Ces représentations ont bien des aspects témoignant des avancées médicales, scientifiques et techniques dans lesquelles l’art est omniprésent.
Les représentations de l'embryon humain dans l'art contemporain sont rarement sereines et reflètent l'aspiration à un monde et un homme nouveau. Elles sont aussi l'expression picturale des  luttes féministes et de leurs antagonistes se focalisant souvent autour de la question de l'avortement. L'accès direct au foetus par le biais de l'échographie a contribué à la fois à désacraliser l'image de l'embryon mais  aussi à  en faire l'acteur involontaire de toutes les causes à travers sa fragilité intrinsèque.
WEB CAST 35
JEUDI 8 AVRIL 2010
/ 15H00-17H30
Des spectacles et fantasmes électriques au temps des Lumières, à quelques usages du magnétisme et de l'électricité dans l'art d'aujourd'hui
Intervenants:

- Dr. Christine BLONDEL, Chargée de recherche au CNRS, Centre de Recherche en Histoire des Sciences et des Techniques, Centre Alexandre Koyré.


- Alexandre VITKINE, infosculpteur, pionnier des arts électroniques.


- Raymond ASCHHEIM, informaticien, artiste et mathématicien.


>>>PHOTOS ET VIDEO

"Boule Ondulée", infosculpture lumineuse, Alexandre VITKINE.



sculpture mathématique en lévitation électromagnétique, Raymond ASCHHEIM.
Résumé:

Au 18e siècle, on se bouscule pour assister à des spectacles faisant appel à la science. A côté des projections de fantasmagories et des miroirs magiques, les machines électriques offrent de multiples expériences visuelles, sonores et physiques : décharges à travers une chaîne humaine, mises à feu de liquides ou étincelles colorées, petites maisons explosant sous l'action de la foudre, etc. L'électricité, présente dans toute la nature, ne serait-elle pas source de vie et donc susceptible de rétablir une santé déficiente ? Les espoirs placés dans cette électricité médicale ne se sont pas confirmés mais l'électricité prenait place dans les mythes de la modernité.

L'électricité et puis l'électronique ont aussi fasciné des artistes plasticiens, qui en usent d'une manière simple ou élaborée dans leurs oeuvres: depuis l'utilisation de lampes et de néons, jusqu'à celle de circuits complexes - dont un récent brevet sur la lévitation magnétique d'objets en équilibre métastable...
WEB CAST 36
VENDREDI 7 MAI
/ 15H00-17H30
La lumière et la vie
Intervenants:

- Dr. Damien SCHOEVAERT-BROSSAULT, bio-morphologiste, enseignant chercheur en biologie à l’université Paris Sud, praticien hospitalier à l’hôpital de Clamart.


- Nathalie JUNOT-PONSARD, artiste de la lumière, enseignante à l’ENSAD et à l’ESA.



>>>PHOTOS ET VIDEO

"Hommage à Mark Rothko", Nathalie JUNOT-PONSARD.



Résumé:

Avec la toute récente imagerie nanoscopique, la physique repousse toujours plus loin les limites de diffraction, elle nous fait voir le vivant sous un nouveau jour. Ainsi, l’optique non linéaire de seconde et de troisième harmonique nous révèle la structure intime de la vie.

 Des cristaux photoniques des ailes de papillons à la bioluminescence des poissons, la vie ne cesse de nous surprendre par son extraordinaire inventivité face à la lumière, qui est pour elle, non seulement source d’énergie, d’information, mais aussi une manière de communiquer.

Le biologiste s’interroge et s’émerveille devant le fonctionnement de l’œil, devant la coloration animale avec toutes ses stratégies d’apparition et de disparition, devant le mimétisme qui fait du corps un véritable organe optique. L’artiste enfin fait de la lumière un pur enchantement, par la modulation des couleurs (longueurs d’ondes) et des énergies. Par l’expérience de l’immersion colorée, il nous invite à nous retrouver lumineusement.
WEB CAST 37
VENDREDI 11 JUIN
/ 15H00-17H30
Musique et Nouvelles Technologies
Intervenants:


- Dr. Patrick SAINT-JEAN, enseignant-chercheur à l'ENS Cachan, ancien collaborateur de Iannis XENAKIS, créateur de l'UPIC et du Polyagogic Cyberspace.



- Denis DUFOUR,  compositeur, professeur de composition (actuellement au CRR de Paris), auteur d'oeuvres instrumentales, électroacoustiques et acousmatiques, producteur et organisateur d'ateliers musicaux, de concerts et de festivals; co-fondateur ou membre de plusieurs groupes de musique contemporaine.


- Rémi DURY, compositeur, musicien, créateur du Karlax, nouvel instrument electronique, portatif et ergonomique.



>>>PHOTOS ET VIDEO

UPIC




Acousmographe




KARLAX
Résumé:

Moins d'un siècle d'art, sciences et techniques, ont permis aux musiciens et compositeurs des avancées importantes, tant dans l'instrumentation - qu'ils découvrent, inventent, fabriquent ou détournent de ses fonctions premières -, que dans la réflexion et la pensée musicale, transformant ainsi l'écriture, la composition et la scénographie orchestrale.

Ils vont jusqu'à généraliser le concept dans une musique acousmatique (son que l'on entend sans voir la cause qui le produit), formelle aux frontières de l'informel, sensuelle aux frontières du sens et des sens.
Le développement des musiques instrumentales, expérimentales, concrètes, électromécaniques, électroacoustiques, électromagnétiques, électroniques, et informatiques, ajoute aux écritures compositionnelles traditionnelles (partitions), celle venue du calcul et de la programmation.

L'évolution de la composition, pour certains musiciens, s'est faite avec l'arrivée progressive des mini (années 70) et micro-systèmes informatiques (années 80), et des réseaux (années 90).
On assiste à une démocratisation de l'accès aux musiques informatiques ou musiques par ordinateur, aujourd'hui "musiques digitales et numériques". Des logiciels spécialisés ajoutent à la partition classique les interfaces graphiques interactifs et diagrammatiques, et la visualisation scientifique (signal audio, spectre sonore). On peut même concevoir des spectacles musicaux et chorégraphiques interactifs, des musiques numériques orchestrales ou acousmatiques en réseau avec le "pure data", les serveurs de données et l'Internet. Les instruments, outils et logicels de travail d'aujourd'hui permettent toutes sortes d'effets sonores et visuels. On atteint un pluri-média d'entrée-sortie (audio, midi, commande numérique), un multi-média d'expression (images, sons, textes, animations), et surtout un uni-média d'analyse de traitement et de synthèse de l'information.

La
nouvelle technologie numérique est maintenant utilisable aussi bien dans les musiques dites savantes et cérébrales, que dans les musiques plus populaires et médiatiques.

Des expériences acousmatiques seront réalisées pour mieux comprendre la spatialisation du son dans son écriture, sa reproduction et son écoute.
Archives 2004-2008
du

Café des Arts des Sciences et des Techniques


et avec le concours de  la

les conférences sont classées par ordre chronologique depuis 2004

hors WEB CAST / 1 : rencontre LEONARDO

hors WEB CAST / 2 : Lexique de Philosophie Naturelle, par simon DINER
ORIGINE ET PERCEPTION DES FORMES
par Damien Schoëvaërt-Brossault et Simon DINER
2ème Café le vendredi 7 mai 2004 à La Fnac Digitale:
DIFFUSION, PROTECTION ET CONSERVATION DES OEUVRES NUMÉRIQUES

par Gilles VERCKEN, Catherine NYEKI et Christian LAVIGNE
ART ET ALCHIMIE
par William WHITNEY et Hervé DELBOY
COGNITION ET MUSIQUE
par Michel GHETTI
MÉTAMORPHOSES DE L'ARABESQUE
par Jean-Marc CASTERA
À LA RECHERCHE DE NOUVEAUX MATÉRIAUX
par Bernadette BENSAUDE VINCENT et Serge ETIENNE
LA GÉOMÉTRIE DES TISSUS
par Anne-Marie DÉCAILLOT et   Jean-Paul LECLERCQ
ART, ÉVOLUTION ET BIOLOGIE / 2 : Vie Artificielle
par Etienne REY et Lydwine Van der HULST
SCIENCE ET LITTÉRATURE
par Paul BRAFFORT
L'AUTO-ORGANISATION DE LA PAROLE
par Pierre-Yves OUDEYER
SCÈNES ÉLECTRONIQUES
par Valéry GRANCHER
L'ART DANS LA SCIENCE FICTION
par Sylvie ALLOUCHE
LES UTOPIES POSTHUMAINES
par Rémi SUSSAN
ART ET CYBERNÉTIQUE
par Simon DINER
ART ET PERCEPTION VISUELLE
par Pascal MAMASSIAN
SUR LES TRACES DES COULEURS PERDUES
par Pierre-Yves LE POGAM et Patrick CALLET
ENTRE "RÉEL" ET "VIRTUEL": LA 3D DANS TOUS SES ÉTATS
avec  Simon DINER, Christian LAVIGNE, Michel DARONAT, Jean-Luc SAVARINO
28ème Café le jeudi 20 novembre 2008 à La Fnac Digitale:
RECONSTRUCTION 3D DE LA "VILLA DES MYSTÈRES" DE POMPÉI
avec le Pr. Gilles SAURON, le Dr. Jean-François BONNET et Maria HERNANDEZ (réseau INOLAM)
29ème Café le jeudi 19 février 2009 à La Fnac Digitale:
POUR UNE NOUVELLE ESTHÉTIQUE: CULTURE NON LINÉAIRE ET NAISSANCE DES FORMES
avec le Dr. Louis José LESTOCART (CNRS)
30ème Café le jeudi 2 avril 2009 à la Fnac Digitale:
MACHINES, DIAGRAMMES ET INTUITIONS, ART DU CONTROLE ET ABSTRACTIONS

avec Pascal RUEF et Pierre Emmanuel FILLET

31ème Café le vendredi 24 avril 2009 à BETONSALON:
L'IDÉE DE L'ESPACE DE FLATLAND À ESCHER ET À L'ARCHITECTURE VIRTUELLE

avec le Pr. Michele EMMER (Université de Rome "La Sapienza")
Hors WEB CAST / 1 :
Rencontre avec nos amis de LEONARDO
à l'ENSBA Paris

le 26 juin 2007
avec
Annick BUREAUD
Eduardo KAC
Roger MALINA
Franck POPPER

cliquer sur l'image

Hors WEB CAST / 2 :

Simon Diner

Lexique de Philosophie Naturelle
où science et philosophie
s'observent d'une manière critique
comme participants d'une même culture


Argument du WEB CAST

Depuis quelques années on assiste à la renaissance et à la diversification de la tradition fort ancienne des "cafés littéraires et artistiques" qui ont marqué l'histoire de Paris et l'Histoire de France.

Le public est donc invité à participer à des "cafés philo", des "bars des sciences", des "cafés techniques", des "cafés littéraires"…mais curieusement on ne trouve nul Café des Arts des Sciences et des Techniques, c'est à dire un lieu de rencontres, d'échanges et de débats entre artistes et scientifiques, entre artistes et ingénieurs. Cette absence est d'autant plus regrettable qu'à notre avis, et nous l'avons écrit à maintes reprises, nous vivons actuellement - en particulier avec les arts électroniques, mais avec l'ère du numérique en général - une "Nouvelle Renaissance", où la notion d'atelier pluridisciplinaire revient avec force et nécessité pour mener à bien des projets complexes aussi bien dans la création musicale, plastique, multimédia…, que dans l'analyse et la conservation du patrimoine.

Notre ami et membre d'Ars Mathématica, le physicien théoricien Simon DINER, avait il y a quelques années organisé un Café des Arts et des Sciences à Bruxelles. Avec lui, nous repensons et nous élargissons aujourd'hui ce concept pour proposer un WEB-CAST, c'est à dire un Café des Arts des Sciences et des Techniques (CAST) qui se tiendra physiquement dans un lieu convivial, mais qui sera aussi retransmis (en direct quand ce sera possible) en streaming (diffusion audiovisuelle) sur un site Web dédié à notre sujet. Lequel site Web, bilingue Français-Anglais, présentera en outre des comptes-rendus, des chroniques, des annonces, des liens, et permettra la création d'un forum de discussion.

Les rencontres du CAST auront lieu environ toutes les 6 semaines, et aborderont les sujets variés qui intéressent à la fois les artistes et les spécialistes des sciences exactes ou des sciences humaines: outils et machines dans l'art, couleurs et matériaux, invention des formes, art et (al)chimie, art et mathématiques, la synesthésie, art et industrie, la protection des œuvres numériques, etc. Le programme étant vaste, l'année 2004 ne pouvant réunir qu'environ 8 fois notre Café, nous espérons que le succès nous permettra de prolonger ces rencontres thématiques sur 2005.

Christian LAVIGNE - février 2004
PS : le succès étant effectivement venu, l'aventure continue !

Manifeste

Au lieu de considérer la Science et l'Art comme "deux cultures" qui divisent notre société en deux groupes séparés, nous voulons militer en faveur d'une seule culture. La culture en formation, d'une époque où les démarches scientifiques et les démarches artistiques sont profondément enchevêtrées, dans une société modelée par un réseau de communication de plus en plus dense qui jette pêle-mêle aux yeux du monde l'ensemble des activités humaines. Une société où la science et la technologie produisent autant d’images que les artistes.

Cet enchevêtrement de fait est contesté par certains acteurs socio-économiques, qui au nom du pouvoir et de l'argent cherchent à figer l'image communément répandue de la science qui est probablement tout aussi fausse et mutilée que l'image communément répandue de l'art.

Le café WEB-CAST est un lieu de transversalité qui veut maintenir un débat croisé, sur la place de l'Art et de la Science dans la société d'aujourd'hui, en les aidant à défendre leur liberté.

Simon DINER

Questions

Qu'est-ce que l'Art ?
Qu'est-ce que la Science ?
Qu’est ce que la technologie ?
L'Art est-il une connaissance ?
La Science est-elle un art ?
Beauté et Vérité. Emotion et Raison.
Perception et connaissance.
Les rapports entre les sens et entre les arts.
Les contributions de l'Art à la Science.
Les discours de la Science sur l'Art.
L'esthétique mathématique
L'Art et le Cerveau.
L'Art et les Sciences Cognitives.
Psychologie et psychanalyse de la création
artistique et scientifique.
Intelligence artificielle. Vision par ordinateur
Analyse des images
Reconnaissance des formes.
Origine et perception des formes.
Analyse du son, de la lumière et de la couleur.
Art et Science dans l'univers non linéaire.
La symétrie et la brisure de symétrie.
La topologie entre art et science.
L'univers fractal.
La sémiotique visuelle.
La sémiotique musicale.
La rhétorique dans l'art et dans la science.
La perception et la représentation de
l'espace et du temps.
Le cyberespace.
L'Art et les visions du monde de la Science.
Information et complexité.
Art électronique.
Art et nanotechnologie.
Art, Matière et Matériaux.
Organisateurs
  • Simon DINER, Directeur de recherche au CNRS, retraité. Spécialiste des problèmes d'interprétation de la mécanique quantique. Mène des recherches sur la nature et le rôle du concept de vide quantique. A entrepris de nombreuse actions pour le rapprochement entre les arts et les sciences, et la définition d'un véritable programme de travail "Art et Science".
    A organisé de nombreuses réunions sur ce sujet, dont récemment une journée "Art et imagination scientifique à la Renaissance" au Musée des Beaux Arts de Caen. Spécialiste d'art populaire et de peintures miniatures sur laque russes. Participe depuis de nombreuses années à l'activité de la Fondation Nicolas Claude Fabri de Peiresc, fondation européenne pour l'humanisme scientifique
    http://www.peiresc.org.
  • Christian LAVIGNE, poète et plasticien multimédia, pionnier de la sculpture numérique, Secrétaire Général d'Ars Mathématica, co-fondateur d'INTERSCULPT, coordinateur du projet CREATRON,  directeur de Cybersculpture & Co.
Conseiller Technique
  • Jean-François BONNET, Docteur-Ingénieur en informatique, professeur à l'Ecole Centrale d'Electronique, enseignant et chercheur à l'Université René Descartes.
Nous contacter: S. DINER / C. LAVIGNE
>>> Ars Mathematica <<<
retour au menu principal AM >>> <<< back to the AM main menu